Rocknmum.com » Institut de Beauté » Institut esthétique : un marché florissant ?

Institut esthétique : un marché florissant ?

Le marché de l’esthétique est un secteur qui bénéficie énormément de l’engouement des Français. Dans un monde où l’apparence a une place plus qu’importante, la concurrence pour le bien-être et la beauté ne cesse de se multiplier. Un marché en constante évolution et qui peut tout à fait être rentable, il faut mettre tous les atouts de son côté pour réellement réussir à créer son institut esthétique.

Avant de se lancer dans la création d’un institut esthétique

Reconnaître que le monde de la beauté est un business qui marche est une chose, être fait pour le secteur d’activité et réussir à le développer en est une autre. Comme tout autre métier, entreprendre et gérer un institut esthétique demande des compétences, mais impose aussi beaucoup de contraintes à plusieurs niveaux :

  • Compétences : il est évident qu’être patron d’un institut esthétique demande une qualification professionnelle avant toute chose. S’ajoutent à cela les aptitudes commerciales et la maîtrise de la gestion. Ces trois critères sont importants pour mener à bien son institut. Vous pouvez avoir acquis ces compétences par des formations mais aussi grâce à votre expérience professionnelle.
  • Spécificités : se préparer aux spécificités du secteur fait partie des ingrédients de la réussite. En effet, il faut être conscient du poids des investissements, de l’importance de la qualité de l’emplacement et de l’intensité de la concurrence. Il faut innover !
  • Vie privée : sur ce point, les sacrifices peuvent être énormes, il faut les prendre en considération avant de vous lancer. Si le niveau de rémunération peut être satisfaisant voir très satisfaisant, ce n’est pas le cas de tous les entrepreneurs, vous pouvez donc passer quelques mois sans gagner un sou personnellement. Une grande flexibilité horaire est exigé, si vous comptez faire 35h alors passez votre chemin.

Les réglementations à suivre pour ouvrir un institut esthétique

On ne le répétera jamais assez, les aptitudes professionnelles doivent être votre priorité si vous voulez vous faire un nom dans le domaine. À ce sujet, il est essentiel de se mettre régulièrement à niveau vu que les techniques et les équipements sont en perpétuelle évolution. Cependant, vous devez avoir un CAP ou un BEP au minimum. À défaut, trois années d’expérience peuvent être envisagées afin d’acquérir de l’expérience professionnelle pour enfin ouvrir son propre institut esthétique. Ceci étant, voici les principaux points de la réglementation professionnelle :

  • S’inscrire à la Chambre des Métiers
  • Respecter les normes de sécurité relatives aux établissements recevant du public
  • Seuls les masseurs-kinésithérapeutes peuvent pratiquer les activités de massage
  • Les enseignes extérieures et intérieures du salon doivent afficher les tarifs fixés
  • Pour les prestations de bronzage, seuls les appareils UV1 et UV3 sont admis en institut et des lunettes de protection doivent être mises à la disposition des clients
  • Un organisme agréé par le Ministère de la Santé doit contrôler les appareils tous les deux ans

Malgré le taux de survie rassurant des instituts esthétique, la vigilance est de mise quand on décide de se lancer dans ce genre de projet.

Rock ! direct nos articles !